Texte de Diane Dufour, Conseillère Artistique du Prix HSBC pour la Photographie, Paris, France, Février 2016

En 2013, Marta Zgierska survit à un grave accident de voiture et traverse plusieurs mois d’épreuves intenses (chirurgies, rééducation, dépression,...).

L’événement, traumatique, redéfinit totalement son travail photographique et donne naissance à la série “Post”. En cherchant à incarner son traumatisme à travers la photographie, Marta Zgierska la pratique comme une écriture de soi. Elle met symboliquement à distance ses peurs et ses craintes en les figeant dans une forme d’épure, produisant des images fragiles qui ne tiennent qu’à un fil. Chaque photographie met en scène une partie de son histoire de manière métaphorique, la suggérant par l’ellipse dans une esthétique clinique. Des images glacées, presque silencieuses, qui forment le rébus d’une conversation réduite à l’essentiel, l’articulation visuelle d’un langage minimal de survie.

Diane Dufour, Directrice du BAL à Paris